Bol d’or 2019 FRANCE

Entre un départ sous la pluie, une interruption de 12 heures et les trois machines de tête éliminées dans le même accident… cette 83e édition du Bol d’Or aura connu bien des rebondissements. Au final c’est la Suzuki qui l’emporte…

On annonçait la grosse pluie pour 17 heures, mais finalement dès 15 heures la piste était bien détrempée pour le départ de cette édition ouvrant le mondial d’Endurance 2020. C’est rare que le Bol d’Or au Castellet parte sous la pluie, mais cette édition allait être hors du commun !

La Yamaha #7 du Yart n’est pas la plus prompte au départ, mais c’est la Suzuki #2 du Sert, seulement 6e des essais., qui vire en tête. Mais très vite un groupe de 5 motos se détache avec la Honda #5 FCC , la Yamaha #7 YART et la Yamaha #77 Wojcik, pointant même aux commandes, un peu plus loin la Kawasaki #1 SRC et la Suzuki #2 SERT qui ont plus de mal à suivre en fin de relais.

Un premier pace-car va durer 45 mn, suite à de l’huile dans la Verrerie. La pluie redoublant la course va être stoppée à 18 heure. Les machines sont mises en ligne, bâchées, devant leur stand, puis autorisée à passer la nuit dans leur box. Pas le droit d’intervenir avant la reprise de la course prévue à 6 heures du matin.

Transat Jaques Vabre

Fise

America's Cup