Mondial du vent 2019 FRANCE

Clap de fin sur la 23e édition du Mondial du Vent, qui a réuni les meilleurs kitesurfers et windsurfers de la planète pour 5 jours placés sous le signe de la glisse.

Une édition pleine de succès, qui a mis à l’honneur le kitesurf et windsurf freestyle, mais aussi le foil et le breakdance, avec un public venu en nombre.

La Coupe du Monde de kitesurf freestyle, première étape du circuit et unique épreuve en France, a une nouvelle fois vu le sacre du roi Carlos Mario, aux côtés de l’Italienne Francesca Bagnoli qui a créé la surprise en finale.

Grosses conditions ce matin à Port-Leucate, spot secondaire de la Coupe du Monde de kitesurf, avec des rafales à 50 nœuds (85km/h) de vent, une mer agitée et des vagues de 2m. Malgré ces conditions extrêmes, les demi-finales et finales hommes, ainsi que la finale femmes ont pu être validées.

Chez les hommes, c’est le Brésilien triple Champion du Monde Carlos Mario qui l’emporte, devant le Suisse Maxime Chabloz, suivis par le Colombien Valentin Rodriguez et l’Italien Gianmaria Coccoluto.

Après 30 minutes au coude à coude, la dénouement s’est joué dans les dernières minutes pour le Brésilien, qui s’impose avec un total de 26,47/40, contre 25,66 pour Chabloz. À 18 ans, le Suisse Maxime Chabloz est clairement la révélation de ce Mondial du Vent. Champion du Monde des moins de 19 ans, 4e mondial en 2018, il a montré ici qu’il avait les armes pour rivaliser avec le top 3.

Chez les femmes, c’est l’italienne Francesca Bagnoli, numéro 2 mondiale en 2018, qui l’emporte. Elle avait déjà impressionné hier lors des demi-finales, et son résultat du jour vient confirmer cette belle forme. La prodige brésilienne de 14 ans, Mikaili Sol, Championne du Monde 2018, qui s’était qualifiée de justesse hier, s’est fait surprendre par les conditions difficiles du jour. Elle doit sa 2e place à Leucate grâce à son tout dernier saut noté 9,3 sur 10.

Transat Jaques Vabre

Fise

America's Cup